A l'approche du départ faisons le point sur le 4L Trophy

Published on Jan 25, 2018

 

 

 

 

 

Les choses se précisent pour Vincent et Hugo, l’équipage du 4L Trophy 2018, sponsorisé par Arkéa Banking Services.

A moins d’un mois du départ, faisons le point avec eux sur leurs préparatifs :

 

Arkéa Banking Services : Préparer le 4L Trophy demande beaucoup d’organisation et suppose de trouver un budget conséquent. Avez-vous pu tout rassembler pour pouvoir partir ?

 

Vincent & Hugo : Oui, nous serons bien à Biarritz sur la ligne de départ le 15 février prochain !

 

Arkéa Banking Services : Il vous reste encore beaucoup de choses à préparer?

 

Vincent & Hugo : Le budget n’est pas encore tout à fait bouclé, mais suffisant pour partir. On a donc relancé notre cagnotte Leetchi pour dénicher nos derniers donateurs qui auront leurs noms et prénoms marqués sur la voiture ! On veut, en quelque sorte, pouvoir les emporter avec nous dans notre périple.

 

Arkéa Banking Services : Au-delà de l’aventure, le 4L Trophy intègre également une dimension solidaire ?

 

Vincent & Hugo : C’est exact: chaque équipe doit emporter avec elle des cartables contenant des fournitures scolaires et des sacs de sport qui seront remplis de ballons ou de vêtements que nous distribuerons le long du parcours. Nous devrons également apporter 10 Kg de nourriture non périssable pour la Croix Rouge.

 

Arkéa Banking Services : J’imagine que depuis la naissance du projet beaucoup de choses se sont passées. Avez –vous fait face à des difficultés particulières ?

 

Vincent & Hugo : Effectivement, monter un dossier pour le 4L Trophy n’est pas de tout repos. Il faut créer une association, trouver les sponsors, réunir le budget, préparer la 4L … Tout cela demande du temps et de l’inventivité !

 

Chaque équipage a ses astuces. En ce qui nous concerne nous avons par exemple exposé notre 4L sur les sites de nos sponsors et vendu des stylos pour compléter notre budget.

 

La voiture aussi nous a donné pas mal de fil à retordre. Le lendemain de son achat elle était déjà en panne ! Nous avons dû faire beaucoup de réparations dessus alors que nous ne sommes même pas encore partis.

 

Aujourd’hui nous sommes dans le rush des derniers préparatifs et nous avons hâte de prendre la route !